Forum du Spirou Basket
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Vidéo conférence de fin de saison

Aller en bas

Vidéo conférence de fin de saison  Empty Vidéo conférence de fin de saison

Message par Shenron le Dim 3 Mai - 16:27

Résumé réunion de fin de saison Spirou Basket

 

Une réunion réalisée par vidéo-conférence pour cause de covid 19.

 

Le directeur général, Éric Schonbrodt, répond aux questions des supporters, retrace 2019-2020 et donne les pistes de la saison prochaine.

 

« Pour revenir sur cette saison, sportivement parlant, c'est dur à digérer. J'ai d'ailleurs pris un fameux savon d'Axel Hervelle lorsque j'ai dit qu'on arrêtait le championnat car le staff sportif dans son ensemble pensait vraiment vivre une excellente fin de saison après cette finale de coupe de Belgique. Une défaite mais un superbe rendez-vous de basket, une belle mentalité affichée, un gros rassemblement de supporters. On a montré que la balle orange à Charleroi vivait plus que jamais « The place to be » point de vue passion.

Pour le championnat, il a été arrêté alors qu'on était premier sur les rencontres du deuxième tour, on montait en puissance mais j'estime que l'humain doit primer dans ce genre de situation et qu'on a très bien travaillé au niveau de la ligue, d'un commun accord avec l'ensemble des clubs pour stopper la compétition. Le basket a été le premier à prendre cette décision mais finalement les autres sports ont suivi puisque même le football, qui tarde, arrivera à un résultat identique. »

 

-Le championnat reprendra-t-il en septembre ? Jouera-t-on à huis-clos ?

« A ce jour, il y a trois options pour la reprise :

Un démarrage le 1er octobre 2020, dans une formule de championnat qui serait identique à celle de 2019-2020.Un démarrage en novembre 2020.Un démarrage le 1er janvier 2021 avec un championnat plus court, un format en aller-retour simple avec des playoffs qui suivent.

Il ne faut pas oublier que cette formule (ndlr celle de 2019-2020) sera, et tous les clubs l’espèrent, disputée pour la dernière fois avant l'arrivée de la BeNeLeague dont le dossier progresse bien. De plus, les 10 clubs veulent la rejoindre.

 

-Est ce que le secteur événementiel du projet Dôme, qui souffre du corona virus, va impacter le projet basket ? Le manque à gagner aura-t-il un effet sur la qualité de l'effectif ?

« D’abord, il faut comprendre que le basket belge est en crise. L'ensemble des clubs sont sur des budgets revus à la baisse. Le budget basket de Charleroi avait déjà été diminué avant le covid 19 mais, avec ce que l'on traverse actuellement, il est encore un petit peu corrigé car il est impensable de prendre des risques alors que le Spirou est encore loin d'être sorti de sa période de difficultés budgétaires. Il n’empêche que l’enveloppe sur laquelle on travaille, nous permet d'être compétitifs tout en restant derrière des clubs comme Ostende et Anvers qui auront des budgets nettement supérieurs au notre. On vit une diminution budgétaire depuis 3 ans et ça ne nous a pas empêchés en 2019-2020 de vivre une des plus belles saisons de ces dernières années. »

 

-Alex Libert, Khalid Boukichou et Youri Schoepen feront partie de l'effectif 2020-2021. Peut-on en savoir plus sur l'effectif de la saison prochaine ? Jeunes ?

« Avant de parler des joueurs, je voudrais parler du staff. Quand on parle de stabilité, le staff doit passer avant les joueurs, nous sommes 100% dans la continuité de la saison précédente. C'est une volonté de Gabriel Jean et d'Axel Hervelle de travailler avec Sam Rotsaert comme coach assisté de Fred Wilmot. Un choix logique puisque que c'est lui qui fait grandir les talents depuis 4 ans au niveau des équipes de jeunes. Gauthier Nicaise reste préparateur physique, Xavier Cambioli reste le kiné. On s'est également adossé au staff de Monceau, comme c'était déjà le cas la saison dernière, pour tout ce qui est préparation physique, suivi médical, problèmes spécifiques.

Pour l'effectif, on garde trois joueurs qui sont la charpente de l'équipe en terme de seniors. On est encore loin de la reprise donc loin de la dernière ligne droite de la constitution du noyau. Alex sera toujours capitaine et il sera l'exemple à suivre pour la jeunesse pour qu'elle puisse avoir une ligne de conduite. Khalid Boukichou sera également présent et il nous doit une fameuse revanche, sa venue était un énorme effort pour le Spirou Basket et cela reste une déception pour nous. Il a également été victime de la fin de saison anticipée car il allait certainement nous aider dans la dernière ligne droite et qui aurait dû nous aider à la finale mais il n'était pas là...Il sera là l'année prochaine, pour sa dernière année de contrat, et on comptera beaucoup sur lui. Sinon, pour l'instant, on a 6 jeunes avec des racines Spirou Basket dont 4 qui ont déjà goûté aux parquets la division 1 et surtout aux entrainements de Sam Rotsaert  : Milan Samardzic, Vukan Samardzic (actuellement blessé au genou), Noah Fogang, Marlon Makwa, Moussa Noterman et Thibaut Bronchart. Cela compose déjà une équipe D1 tout en sachant que dans le projet, les jeunes des équipe D2 et U21 viendront également nourrir l'effectif de division 1. On me dira « Vous n'êtes pas complet avec ca », c'est vrai...Mais je répète que nous sommes dans une crise basket. Évaluer la valeur d'un joueur est très compliqué, Axel et son staff travaillent là-dessus pour trouver ce qu'il nous manque, rendre ce noyau homogène et équilibré. »

 

-Un effectif totalement ou majoritairement belge est-il envisageable ?

« A l'heure actuelle, la priorité d'Axel et de Sam Rotsaert, c'est de recruter du belge et du jeune pour permettre du long terme dans les contrats. On peut nous reprocher «  seulement 3 de l'année dernière » mais c'est de notre faute également : Pour l'instant on signe les joueurs sur un an. Nos américains étaient signés à 1 an voir moins pour les piges comme Smith. Les joueurs annoncés (Libert et les 6 jeunes) se sont engagés sur 3 ans, il est donc possible d'avoir un Spirou 100% belge mais il ne faut pas être obnubilé par cela. Le réservoir jeunes commence à s'étendre mais il y a quand même très peu de clubs qui font de la formation en Belgique et il faut être cohérent dans l'accompagnement apporté à ces jeunes pendant quelques années. »

 

-Quel est l'objectif de la saison prochaine avec un tel effectif ?

« Quand des joueurs nous quittent, c'est également notre responsabilité parce que nous n'avons pas de contrats à long terme. Quand on ne s'engage pas à long terme avec quelqu'un, il ne faut pas être surpris que le joueur envisage son passage au Spirou comme un set supplémentaire. Quand on va chercher sur le marché américain des joueurs avec du potentiel, c'est à dire des capacités d'aller jouer le championnat espagnol, nous ne sommes pas dans des niveaux de salaires tenables et donc nous sommes déjà dans le court terme. Le long terme passera pas des profils plus jeunes, des contrats à longue échéance avec de l'accompagnement cohérent : « On va vous faire grandir en tant que professionnel »

Au Niveau des objectifs, nous restons un club ambitieux mais, comme la saison dernière, nous ne promettons aucun titre ni coupe. Nous voulons toujours une mentalité exemplaire, garder cette volonté de forteresse imprenable où les joueurs se battent becs et ongles pour défendre les positions : un clou planté et martelé par Pascal Angilis. Cet engagement nous l'avons tenu et on veut, avant de parler de classement, garder cette mentalité et une équipe du Spirou concentrée, motivée et qui bataille durant 40 minutes. Maintenant, au niveau du championnat et de la coupe, Ostende et Anvers vont normalement sortir du lot mais on sait qu'en sport les euros ne font pas tout. Sam Rotsert est un gagnant , il est ambitieux, on veut aller le plus loin possible dans les compétions mais c'est certain que le Spirou est un outsider. »

 

-L'aspect humain sera-t-il d'avantage travaillé avec ces contrats ? (accueil, encadrement, intégration, valeurs,..)

« Quand on dit que le budget est en diminution, c'est un choix stratégique du sportif. L'enveloppe globale du basket au Spirou est élevée mais ils ont décidés d'investir d'abord sur les équipes de jeunes mais également sur l'infrastructure et l'encadrement. Jumet est remis au goût du jour car c'est un beau centre mais pour les entraînements de D1, il y a un problème dû aux nombreuses occupations de la salle. Il va donc y avoir l’installation d'une paroi antibruit, la rénovation des vestiaires, un local de détente, un local de musculation, un local pour prendre des repas et des zones de bains de glace. Ces travaux sont le premier point demandé par Axel, San et Gauthier Nicaise afin que le lieu soit plus adapté à de l'encadrement et de la formation. De plus, au niveau de l'accompagnement, les repas de midi et du soir seront fournis aux jeunes et aux professionnels afin qu'on ne laisse pas un jeune se faire à manger seul comme on a pu le connaître il y a 2-3 ans. Sans oublier le suivi scolaire afin que les jeunes puissent connaître une carrière professionnelle mais également aller chercher un diplôme. Axel Hervelle n'aurait jamais signé au Spirou sans l'importance du côté humain pour le club, c'est important pour lui de transmettre ce qu'il a appris et pas d'utiliser l'enveloppe d'argent en faisant du import-export en signant 6 joueurs pour un an tous les ans. »

 

-N'y a-t-il pas un risque de voir les jeunes formés quitter le club ?(pas de coupe d'Europe, moins d'ambition,offres,...)

« Pour le volet coupe d'Europe, différents paramètres ont été analysés avec le staff : la fréquentation du stade : plus faibles fréquentations de la saison 2019-2020 même le second tour et les matchs à enjeuxLa plus faible fréquentation en terme de partenaires financiersAucun droit TV spécifiqueDes coûts très élevés

Le sportif a subis ce genre de réflexions mais à amener un point supplémentaire : Certains joueurs ont joué de manière bien plus motivée le match de coupe d'Europe que celui qui suivait ou qui précédait en championnat or le cœur de l'activité du Spirou en 2019-2020 était la compétition en Belgique. La coupe d'Europe servait donc plus de vitrine aux joueurs qu'au club en lui-même.

 

Au niveau des jeunes, il y a bel et bien un risque mais ils ont signés pour 3 ans, ils savent dans quoi ils se sont engagés. Il n,' aura pas de coupe d'Europe cette saison mais on peut revenir sur cette décision pour la saison d'après en fonction des prestations et des atteintes d'objectifs du club. Si les jeunes ont le besoin pour grandir d'aller se frotter à plus fort, ce sera au sportif à prendre sa décision et à réallouer un budget pour l'Europe. Au niveau des contrats, je ne pense pas qu'il y aura un problème pour garder les joueurs même si il n'y a pas de coupe d'Europe, seul Khalid n'était pas très heureux de ne pas la jouer. Alex aurait également aimé la jouer mais en tant que clubman, il a compris très facilement la vision du Spirou et a gardé sa mentalité exemplaire. »

 

-Axel Hervelle fera-t-il une dernière danse sur les parquets ?

« Aujourd'hui, il est directeur sportif du club et il travaille comme tel à 100%. Il a pour but de faire grandir le projet sportif du Spirou. Sur le côté, Axel sera-t-il encore joueur, je joue mon joker car ce sera sa décision à lui seul, je serais heureux de savoir qu'il rempile pour une saison car il a été à un très bon niveau la saison dernière et il a eu un impact énorme sur l'équipe. Je peux juste dire qu'il travaille énormément physiquement pour l'instant et qu'il n'a pas pris le moindre gramme »

 

-Que devient Oscar Lata alonso ?

« Le choix de l'assistant revient entièrement au coach, Sam et lui ont discuté en janvier-février, Oscar a souhaité réfléchir. Actuellement, il est toujours confiné à Charleroi jusqu'au moment où les frontières ré-ouvriront. Fred Wilmot est un choix de bon sens car il peut amener la continuité jeunes et Oscar n'a jamais confirmé qu'il était partant pour une seconde saison en championnat de Belgique parce qu'on vit une crise profonde du basket belge. On est assez loin des projets du championnat espagnol. C'est un ami d'Axel, on gardera des contacts et on le reverra certainement. »

 

-A ce rythme-là, le Spirou finira en D2 !

« Nous sommes un club de D1, nous sommes structurés. On a un budget qui est un bon budget de division 1, il y a de quoi faire ! On aimerait dire qu'on est les plus grands, les plus forts mais on ne peut pas. On reste ambitieux et les supporters doivent bien se rendre compte du contexte économique et de la crise profonde du basket belge. Nous avons le club de supporters le plus présent à l'extérieur mais il faut admettre qu'on a quand même souvent joué dans des salles vides. Le basket est en crise et on doit en tenir compte pour rendre viable notre activité à long terme (dans 5 ans, dans 10 ans,...). Les clubs passent par des cycles, Charleroi est en reconstruction, c'est un processus long. Si on travaille très bien, on aura de très bonnes surprises à court terme mais surtout dans la durée un repositionnement du Spirou Basket. Ostende et Anvers récoltent les fruits qu'ils ont semés par le passé et parce qu'ils ont construit dans la durée. La D2 est très loin du Spirou Basket ! L’événementiel n'est pas le problème mais une solution pour nourrir le projet basket à moyen terme. Les supporters ont un rôle aussi important à jouer que le Staff et les joueurs pour créer un climat serein autour du club et de l'équipe, surtout quand celle-ci sera composée de nombreux jeunes. »

 

-Un geste sera-t-il réalisé pour l'abonnement ?

« Oui, on tiendra compte des circonstances covid 19 pour articuler l'offre d'abonnement mais je n'ai pas assez de donner pour me prononcer aujourd'hui »

 

Le Spirou basket reste ouvert aux questions des supporters pour réaliser une nouvelle vidéo-conférence.

 

'Prenez soin de vous ! Gardons la passion que nous anime"

Shenron
Shenron
6ème homme
6ème homme

Messages : 143
Date d'inscription : 29/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo conférence de fin de saison  Empty Re: Vidéo conférence de fin de saison

Message par Véro le Mer 6 Mai - 8:10

Une réaction...
Je ne suis ni déçue (sauf pour Oscar !!!) ni surprise par les informations contenues dans ce texte reprenant les propos de l'interview. Merci Shenron d'avoir posté car j'avoue courir après le temps ces moments-ci... Merci aussi à Corentin et à Eric d'avoir réalisé la vidéo.

Construire sur une base belge est alléchant. La renforcer avec des joueurs belges et prometteurs l'est également. Il faudra veiller à ce que les jeunes continuent à travailler d'arrache-pied sans se dire qu'ils ont un contrat et qu'ils peuvent lever le pied, comme c'est parfois le cas avec des joueurs issus du terroir national. Au staff de les ramener les pieds sur terre parce que notre championnat est ce qu'il est (et je ne crache pas dans la soupe), mais ce n'est pas non plus le top.

C'est clair que la saison dernière a été ma préférée depuis bien longtemps : une équipe battante, une belle ambiance, une mentalité souvent au top (quelques petits écarts qui nous ont peut-être "valu" la coupe, mais tant pis, c'est le passé), la joie de venir au dôme et de le quitter heureuse, la fierté aussi. Qu'importe si l'équipe annoncée sur papier est moins "forte" que celles des prétendants aux titres jouant également une coupe d'Europe, à condition que prime en Belgique le "We Over Me" que nous avons connu la saison dernière. Le reste suivra...

J'avoue qu'habitant loin, j'ai jugé que me déplacer pour un match à 21 h ou presque et devoir être au top le lendemain pour travailler était trop fatigant et j'ai donc manqué (en vrai) les rencontres européennes. Ce n'était pas une absence d'intérêt de ma part, mais plutôt une décision réfléchie pour assurer professionnellement. Et choisir, c'est renoncer...

Le championnat en janvier? C'est une des propositions pour le championnat français aussi. Rien qu'un tout et les play-offs. Même si janvier est éloigné, même si le basket manque à tous les amateurs, même si on est loin des copains, des amis, ce serait peut-être faire preuve de sagesse. Mais il faut attendre de voir comment va évoluer la crise de la pandémie et celle-ci nous a appris à être patients... S'il le faut, on attendra donc et j'avoue que la formule me semble plus juste que celle que nous avons connue en 2019-2020 car les groupes n'étaient pas réellement de force égale. Soit...

Je souhaite donc à Axel de pouvoir jouer une saison encore pour aider les jeunes à acquérir du caractère. Mais combiner les deux rôles sera très difficile! A voir...
Courage aux jeunes aussi, qui tenteront de poursuivre leurs études tout en s'entrainant et en jouant. C'est un fameux challenge pour eux! (cette année scolaire est aussi particulière et riche en renseignements : seuls les élèves réellement motivés arrivent à fournir les efforts nécessaires pour l'enseignement à distance. Ce que devraient effectuer , sans doute, les jeunes recrues... Test donc! )

Je terminerai par un remerciement à la direction qui n'oublie pas les supporters. A bientôt et prenez soin de vous!



Véro
Véro
Modérateur
Modérateur

Messages : 1356
Date d'inscription : 10/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo conférence de fin de saison  Empty Re: Vidéo conférence de fin de saison

Message par dj_fabou le Mer 6 Mai - 9:00

2 choses moi m'ont interloqués... la "revanche de bouki".. le gars nous a sauvé quelques fois durant sa demi-saison, combien de match avons nous gagné grâce à lui... il a "merdé" lors du match précédent la finale de la coupe mais je continue de penser que sa sanction était sévère et dirigée.

de +, il est comme il est.. il a des coups de sangs (comme Hervelle, comme riddick à l'époque) cela ne fait pas de lui un mauvais joueurs. perso je penses donc que "revenge" est un mot exagéré

enfin, concernant Hervelle, je penses que ce n'est pas bon de cumulé les mandats. le 1er exemple est Kompany en foot :-)

dj_fabou
Titulaire
Titulaire

Messages : 304
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo conférence de fin de saison  Empty Re: Vidéo conférence de fin de saison

Message par Astro le Mer 6 Mai - 11:03

Pour ma part je suis content d'entendre que des dirigeants trouvent également que Boukichou nous doit une revanche. Ça n'avait jamais été dit avant la finale, bien sûr, mais ce n'est pas étonnant car comme il le dit, on a mis le paquet pour s'attacher ses service. On attend de lui qu'il joue et qu'il performe plutôt qu'il donne des coups et se fasse suspendre pour la première finale du club depuis longtemps (et peut-être la dernière avant longtemps). On l'a perdue notamment à cause de son absence donc oui, il doit une fameuse revanche au club.

Je trouve qu'Eric semble être un gars sympa et sincère mais ce n'est pas un communicant né et j'ai peur qu'il ne dérape en révélant par exemple le fait que Khalid n'était pas d'accord avec l'absence de coupe d'Europe. Même si ça m'intéresse de le savoir, c'est de la popote interne et ça doit le rester. Ça peut créer des théories fumeuses du côté de la presse et ça peut surtout frustrer le joueur d'entendre ce que qui se passe au Dôme ne reste pas forcément entre les murs du Dôme.

Mais bref, tout cela nous confirme quand même que Khalid n'a pas une terrible envie d'être Spirou l'année prochaine et qu'il ne sera là que pour honorer son contrat. Difficile de lui jeter la pierre, quand on est un compétiteur et qu'on apprend que son club réduit drastiquement son budget, ne peut pas retenir ses bons éléments et fait une croix sur l'Europe, ça démotive. Moi-même en tant que supporter j'avoue que ça ne me met pas l'eau à la bouche, même si je comprends tout à fait les raisons. Ceci dit, il a accepté les règles du jeu en paraphant son contrat et j'espère qu'il sera à 100% Spirou dans la tête comme dans les jambes.

Pour le reste, j'approuve en général l'optique du directeur sur la direction à prendre. Ceci dit, s'il nous place "juste derrière le duo de tête" à égalité avec des Mons / Alost / etc, j'ai parfois l'impression qu'il parle comme si nous avions le budget de Liège. Le fait que nous ne puissions pas retenir un profil comme Sharma, certes prometteur mais avec un piètre rendement pour l'instant, me pose vraiment question. De l'extérieur, ça peut sembler inquiétant de ne voir aucune confirmation pendant que le Brussels, au bord de la banqueroute, s'attache les services d'un jeune monténégrin prometteur et d'un meneur US au CV intéressant. J'espère qu'Axel nous réserve quelques belles pépites et je peux comprendre que signer des gars pour 3 ans soit plus compliqué. Je mordrai donc sur ma chique en admettant qu'une vision à long terme est préférable aux CV ronflants Wink

Astro
Star
Star

Messages : 583
Date d'inscription : 12/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo conférence de fin de saison  Empty Re: Vidéo conférence de fin de saison

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum